IA-Robots l'observatoire du marché de la robotique

0

Un bras robot contrôlé par la pensée

Roland Barthe 11 juin 2012

Non, ce n’est plus fantasme, l’homme est capable d’interagir avec un système, par la pensée ! L’homme, plutôt la femme, il s’agit de Cathy Hutchinson, 58 ans, tétraplégique depuis 14 ans des suites d’un AVC.

C’est une étude menée en étroite collaboration entre le Département américain des Anciens combattants, l’Université Brown, le Massachusetts General Hospital, la Harvard Medical School et le Centre aérospatial allemand (DLR). Le but initial était de vérifier la sécurité et la faisabilité du système BrainGate d’interface entre le cerveau et des robots d’assistances pour personnes handicapées (sur la vidéo, c’est le système fixé sur le crane du patient). La réussite est incontestable, non seulement ils sont parvenus à faire déplacer un curseur sur un écran à des personnes tétraplégiques il y a 6 ans, mais mieux encore, c’est un bras robotique que Mme Cathy Hutchinson est parvenue à mouvoir le 12 avril 2011. L’exploit ne s’arrête pas là, et le projet à encore fait un miracle, car en Mai 2011 c’est un patient privé de l’usage de ses jambes qui a pu marcher à nouveau grâce à des implants dans le bas de son dos.

             

La prouesse qui nous intéresse plus particulièrement et celle de commander un robot, plus précisément un bras robotique, par la pensée ! Rendez-vous compte des applications qui s’ouvriraient à nous, le café-mobile à roulette (plus besoin de se lever faire un café pendant la rédaction d’un article, le café viendrait à nous !), bon j’arrête de fantasmer et je vous explique. C’est sous la tutelle du neurochirurgien Leigh Hochberg du Massachusetts General Hospital (MGH) de Boston, que s’est déroulée l’expérience. Une centaine d’électrodes de la taille de cheveux sont directement implantés dans le cortex moteur du patient dans le but de capter les signaux du cerveau et les transformer en commandes digitales pour le robot.

  

Un ingénieux système qui nécessite à présent une miniaturisation, mais au vu de la démonstration ci-dessous, on peut imaginer dans un futur proche un exosquelette complet contrôlé par la pensée afin de rendre leur autonomie à toutes les personnes handicapées.

Source http://www.leparisien.fr

Laisser un commentaire

Comparatif : choisir son aspirateur robot

Comparatif robots aspirateurs

Sur Facebook

Sur Google +

Pubs

Se connecter à votre compte

Impossible de retenir votre Mot de passe ?

S’inscrire sur ce site !

125 - Seconds: 3,054